▷ Bonjour à tous !

Nos Articles applications au pistolet et pistolage Airless éclairent sur pourquoi, comment et avec quoi pulvériser les peintures et peindre à l’Airless en pros c’est la question tant que les attitudes sont critiques, que des essais et tâtonnements persistent avec leurs inévitables cortèges de non-qualité à refaire gagner du temps est illusoire !  Au début on est toujours leurré par les transferts très rapides des produits qui bluffent sur l’instant, mais aussi endorment les raisonnements et insidieusement surcoûts sans les qualités instantanées requissent …

Tout ouvrage mécanisé loupé à refaire à un multiple de coûts et temps de quatre avec l’addition des allés et venues de séchages et des matériaux à remplacer. Refaire des ouvrages mécaniser est bien plus coûteux qu’il n’y parait, et en plus les erreurs se décalent et se répètent encore un peu plus loin et de jours en jours …

Tous ces faits très préoccupants sont à modérés, notre stage y pourvoie par des pratiques en situations réelles et des ouvrages vendables en l’état. Il y à de multiples manières de mécaniser sont chantier, c’est pas compliqué : Ce qui facilite est décisif et rapproche de l’abandon définitif des brosses et rouleaux, sinon il y à méprise. Tout ce qui freine ou arrête les taches recule les objectifs et est à purger des procédures. Les réelles difficultés résident dans les choix et adoptions de facilitateurs de plusieurs natures qu’il faut combiner avec des matériels et des matériaux hors des traditions et circuits de distributions standards… Si vous êtes dans des impasses de ce genre … Notre stage va vous faire avancer d’une bonne dizaine d’années sur les usages …

Beaucoup de difficultés avec cette technologie découlent de naïvetés, d’achats hâtifs ou irraisonnés… Les fonctionnements pour un professionnel s’acquièrent en une heure et pas besoin de stage pour cela. Mais pour troquer les brosses et rouleaux c’est très long … Car il s’agit de maîtriser des mutations de toutes sortes, habitudes, des équipements hors des standards, avec des matériaux et des chronologies très spécifiques afin que les matériels s’emploient tous les jours pour tous les ouvrages courants (c’est leurs destinations pour les pros). Sinon ils deviennent des tas de ferrailles inertes et jouets coûteux… 

Nos anciens stagiaires en font des machines à gagner de l’argent …